Artwork

Inhalt bereitgestellt von France Médias Monde. Alle Podcast-Inhalte, einschließlich Episoden, Grafiken und Podcast-Beschreibungen, werden direkt von France Médias Monde oder seinem Podcast-Plattformpartner hochgeladen und bereitgestellt. Wenn Sie glauben, dass jemand Ihr urheberrechtlich geschütztes Werk ohne Ihre Erlaubnis nutzt, können Sie dem hier beschriebenen Verfahren folgen https://de.player.fm/legal.
Player FM - Podcast-App
Gehen Sie mit der App Player FM offline!

À la Une: les émeutes en Nouvelle-Calédonie vues des Etats-Unis

4:02
 
Teilen
 

Manage episode 418863509 series 2901896
Inhalt bereitgestellt von France Médias Monde. Alle Podcast-Inhalte, einschließlich Episoden, Grafiken und Podcast-Beschreibungen, werden direkt von France Médias Monde oder seinem Podcast-Plattformpartner hochgeladen und bereitgestellt. Wenn Sie glauben, dass jemand Ihr urheberrechtlich geschütztes Werk ohne Ihre Erlaubnis nutzt, können Sie dem hier beschriebenen Verfahren folgen https://de.player.fm/legal.

C'est le Wall Street Journal qui s'intéresse à la situation en Nouvelle-Calédonie, « héritage du passé colonial de la France, situé à 900 milles à l'est de l'Australie », précise le quotidien américain, qui revient sur l'origine de la crise : « Le projet de loi proposé par Paris, qui prévoit d'étendre le droit de vote aux élections locales à tous les citoyens résidant en Nouvelle-Calédonie depuis 10 ans – ce qui, selon les opposants, risquerait d'affaiblir l'influence des autochtones Kanak, qui composent environ 40 % de la population du territoire ». Le Wall Street Journal précise également que « la plupart des anciennes colonies françaises ont obtenu leur indépendance au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, mais que la France a conservé de petites îles à travers le monde. Ce qui lui permet de maintenir des bases militaires sur tous les continents ». « Mais les violences de cette semaine, poursuit le Wall Street Journal, inquiètent les voisins de la Nouvelle-Calédonie, notamment l'Australie et la Nouvelle-Zélande, qui interviennent souvent pour assurer la sécurité dans le Pacifique ». « Interrogée, Denise Fisher, ancienne Consul général d'Australie à Nouméa, parle d'un changement majeur ». « Tout le monde regarde la France », dit-elle… « Elle se présente comme une puissance souveraine résidente dans la région du Pacifique. Je pense que les pays disent : nous voulons que vous vous comportiez comme telle ».« Et cela passe par le respect de son propre peuple, y compris les Kanak », conclut l'ancienne diplomate.

L'histoire tragique d'une jeune fille

Cette jeune fille, c'est Shani Louk, citoyenne israélienne et allemande, âgé de 23 ans, dont le corps a été retrouvé à Gaza par l'armée israélienne, avec ceux de deux autres otages. La Repubblica s'en fait l'écho en Italie, et rappelle, photo à l'appui, que le sort réservé à Shani Louk, avait provoqué l'un des plus grands chocs du 7 octobre. « Dans le chaos des premières heures, les images de la jeune fille en haut et short noir, chargée inconsciente à l'arrière d'un pick-up et emmenée à Gaza, avaient fait le tour du monde, devenant aussi le symbole des violences commises contre les femmes ce jour-là ». De son côté, le Times publie une photo de la jeune fille de son vivant, souriante, dans un paysage bucolique. Il y a quelque temps, la mère de Shani Louk avait déclaré au quotidien britannique : « Le pire serait que tous les otages reviennent et qu'elle n'en fasse pas partie, et nous nous demanderions toute notre vie où elle est et ce qui lui est arrivé sans le savoir. Ce serait notre pire cauchemar ».

Mobilisation contre la guerre à Gaza

« Le monde des réseaux sociaux monte au créneau », nous dit L'Orient le Jour… « Depuis un moment, précise le quotidien francophone libanais, les militants pro-palestiniens exhortent les stars et les célébrités à se joindre aux appels à un cessez-le-feu dans la guerre meurtrière de Gaza. Des appels qui n'ont pas été entendus », poursuit L'Orient le Jour, et qui se sont exacerbés, il y a une semaine, après la tenue du Met Gala (la grand-messe de la mode et du show biz à New York) ». Comme d’habitude, les célébrités ont fait étalage de leur glamour, apparaissant dans des tenues extravagantes, oniriques et coûteuses à souhait. Sans compter que le public venu les admirer avait dû débourser 75 000 dollars par personne ». Mais pour les réseaux sociaux « engagés », précise L'Orient le Jour, « ce n’est pas une raison pour que ce monde de strass et de paillettes, au vrai sens du mot, n’ouvre pas les yeux sur les milliers d’enfants actuellement en souffrance à Gaza, et qu’il ne joue pas de sa flamboyante renommée pour inspirer une véritable prise de conscience ». En réaction, poursuit L'Orient Le Jour, « une tiktokeuse a créé en ligne une fonction baptisée Digital Guillotine (guillotine numérique) pour bloquer les entrées des followers des célébrités indifférentes au sort des palestiniens ». La star de la téléréalité, Kim Kardashian, aurait ainsi perdu « des centaines de milliers de followers sur Instagram ces derniers jours ».

  continue reading

174 Episoden

Artwork
iconTeilen
 
Manage episode 418863509 series 2901896
Inhalt bereitgestellt von France Médias Monde. Alle Podcast-Inhalte, einschließlich Episoden, Grafiken und Podcast-Beschreibungen, werden direkt von France Médias Monde oder seinem Podcast-Plattformpartner hochgeladen und bereitgestellt. Wenn Sie glauben, dass jemand Ihr urheberrechtlich geschütztes Werk ohne Ihre Erlaubnis nutzt, können Sie dem hier beschriebenen Verfahren folgen https://de.player.fm/legal.

C'est le Wall Street Journal qui s'intéresse à la situation en Nouvelle-Calédonie, « héritage du passé colonial de la France, situé à 900 milles à l'est de l'Australie », précise le quotidien américain, qui revient sur l'origine de la crise : « Le projet de loi proposé par Paris, qui prévoit d'étendre le droit de vote aux élections locales à tous les citoyens résidant en Nouvelle-Calédonie depuis 10 ans – ce qui, selon les opposants, risquerait d'affaiblir l'influence des autochtones Kanak, qui composent environ 40 % de la population du territoire ». Le Wall Street Journal précise également que « la plupart des anciennes colonies françaises ont obtenu leur indépendance au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, mais que la France a conservé de petites îles à travers le monde. Ce qui lui permet de maintenir des bases militaires sur tous les continents ». « Mais les violences de cette semaine, poursuit le Wall Street Journal, inquiètent les voisins de la Nouvelle-Calédonie, notamment l'Australie et la Nouvelle-Zélande, qui interviennent souvent pour assurer la sécurité dans le Pacifique ». « Interrogée, Denise Fisher, ancienne Consul général d'Australie à Nouméa, parle d'un changement majeur ». « Tout le monde regarde la France », dit-elle… « Elle se présente comme une puissance souveraine résidente dans la région du Pacifique. Je pense que les pays disent : nous voulons que vous vous comportiez comme telle ».« Et cela passe par le respect de son propre peuple, y compris les Kanak », conclut l'ancienne diplomate.

L'histoire tragique d'une jeune fille

Cette jeune fille, c'est Shani Louk, citoyenne israélienne et allemande, âgé de 23 ans, dont le corps a été retrouvé à Gaza par l'armée israélienne, avec ceux de deux autres otages. La Repubblica s'en fait l'écho en Italie, et rappelle, photo à l'appui, que le sort réservé à Shani Louk, avait provoqué l'un des plus grands chocs du 7 octobre. « Dans le chaos des premières heures, les images de la jeune fille en haut et short noir, chargée inconsciente à l'arrière d'un pick-up et emmenée à Gaza, avaient fait le tour du monde, devenant aussi le symbole des violences commises contre les femmes ce jour-là ». De son côté, le Times publie une photo de la jeune fille de son vivant, souriante, dans un paysage bucolique. Il y a quelque temps, la mère de Shani Louk avait déclaré au quotidien britannique : « Le pire serait que tous les otages reviennent et qu'elle n'en fasse pas partie, et nous nous demanderions toute notre vie où elle est et ce qui lui est arrivé sans le savoir. Ce serait notre pire cauchemar ».

Mobilisation contre la guerre à Gaza

« Le monde des réseaux sociaux monte au créneau », nous dit L'Orient le Jour… « Depuis un moment, précise le quotidien francophone libanais, les militants pro-palestiniens exhortent les stars et les célébrités à se joindre aux appels à un cessez-le-feu dans la guerre meurtrière de Gaza. Des appels qui n'ont pas été entendus », poursuit L'Orient le Jour, et qui se sont exacerbés, il y a une semaine, après la tenue du Met Gala (la grand-messe de la mode et du show biz à New York) ». Comme d’habitude, les célébrités ont fait étalage de leur glamour, apparaissant dans des tenues extravagantes, oniriques et coûteuses à souhait. Sans compter que le public venu les admirer avait dû débourser 75 000 dollars par personne ». Mais pour les réseaux sociaux « engagés », précise L'Orient le Jour, « ce n’est pas une raison pour que ce monde de strass et de paillettes, au vrai sens du mot, n’ouvre pas les yeux sur les milliers d’enfants actuellement en souffrance à Gaza, et qu’il ne joue pas de sa flamboyante renommée pour inspirer une véritable prise de conscience ». En réaction, poursuit L'Orient Le Jour, « une tiktokeuse a créé en ligne une fonction baptisée Digital Guillotine (guillotine numérique) pour bloquer les entrées des followers des célébrités indifférentes au sort des palestiniens ». La star de la téléréalité, Kim Kardashian, aurait ainsi perdu « des centaines de milliers de followers sur Instagram ces derniers jours ».

  continue reading

174 Episoden

Alle Folgen

×
 
Loading …

Willkommen auf Player FM!

Player FM scannt gerade das Web nach Podcasts mit hoher Qualität, die du genießen kannst. Es ist die beste Podcast-App und funktioniert auf Android, iPhone und im Web. Melde dich an, um Abos geräteübergreifend zu synchronisieren.

 

Kurzanleitung